Le laboratoire art et époque est piloté par La Compagnie Théâtre Inutile et Miguel Benasayag.

Restitution publique / conférence du laboratoire artistique

17 juin 2015

Maison de la Culture d’Amiens

19h30

entrée libre

Résidence à la Maison de la Culture d’Amiens : du 11 au 17 juin 2015
Restitution publique / conférence : 17 juin 2015 à 19h30 au Petit Théâtre – Maison de la Culture d’Amiens

Depuis deux saisons la Compagnie Théâtre Inutile et Miguel Benasayag animent le Laboratoire art et époque.L’époque actuelle est marquée par un sentiment d’impuissance face à la virtualisation du vivant. Notre hypothèse est que l’art est un moyen d’accéder à des formes de résistance du vivant face à cette virtualisation.

Ce postulat nous amène à penser que les formes artistiques participent, au même titre que les sciences, l’économie et la politique à la production de l’époque. Ce laboratoire est partagé par des artistes, des chercheurs mais également un public qui depuis deux années structurent la recherche pour appréhender la place du vivant dans le spectacle vivant.

Pour ce dernier laboratoire artistique de la Saison, nous invitons l’épistémologue et mathématicien Giuseppe Longo à interagir sur scène avec la Compagnie Théâtre Inutile sur notre travail de recherche. Ce moment sera également l’occasion de restituer publiquement l’expérimentation artistique menée avec le Collège Arthur Rimbaud autour de ces problématiques.

Philosophe, psychanalyste et chercheur en épistémologie franco-argentin, Miguel Benasayag cherche à interroger la place du vivant dans un monde gouverné par la macroéconomie et les nouvelles technologies et travaille en collaboration avec la Compagnie Théâtre Inutile au sein du Laboratoire art et époque. Son dernier livre Clinique du mal-être. La « psy » face aux nouvelles souffrances psychiques en collaboration avec Angelique del Rey est paru en février 2015 aux éditions La Découverte.

Mathématicien et épistémologue italien, Guiseppe Longo porte ces dernières recherches en sciences cognitives et épistémologie des mathématiques.
Directeur de recherche au CNRS et à l’École Normale Supérieur, membre de l’académie européenne, il s’intéresse à la situation contemporaine des sciences à travers une analyse des fondements mathématiques. Il est l’auteur de Mathématique et sciences de la nature, la singularité physique du vivant aux éditions Hermann.